samedi 31 octobre 2009

Souvenirs d'alpines en 2009



(Ce blogue n'a pas pour but d'importuner personne et encore moins mes amis et connaissances; donc, si vous le recevez par Google, Facebook ou Netlog, ceci est indépendant de ma volonté. Vous devez donc vous désincrire vous-mêmes, ce que je ferais si j'en avais la possibilité)


La Gentiana acaulis est la première des Gentilles-Anne à fleurir au printemps.




Gentiana asclepiadea, la gentiane à feuille de saule vient clore la saison en septembre et octobre.

L'aster alpin, assez bas a une floraison tôt et abondante.Il a aussi la qualité de pousser dans tous les genres de sol, drainé bien sur.




On  peut utiliser notre oxalide indigène dans une situation d'ombre et de sol acide.

Quoique le Phuopsis stylosa ne soit pas nécessairement une plante de l'étage alpin, j'aime le placer dans un endroit pauvre et graveleux en plein soleil au jardin alpin. Il vous produira ces fleurs vraiment spéciales.



La Pulsatilla lutea est la seule espèce d'un jaune pur, en fleur tôt au printemps.

La rhodiole, Rhodiola rosea ou Sedum roseum, est une plante connue partout de l'Europe  au Japon ou elle rempli des besoins médicinaux et comestibles. On la rencontre aussi en Amérique.
Chez moi elle s'habille de 'frisottes' sur la couronne de ses feuilles.





Un des Saxifrage qui me charme chaque été est le Saxifraga 'London's Pride'
 


Moins connu parmi les Sedum est le S. telephium dont le nom de genre remplace de plus en plus les cultivars de Sedum spectabile. L'espèce présentée et l'ancêtre de beaucoup de cultivars; une autre plante patrimoniale utilisée depuis les débuts de l'humanité.



On ne peut terminé sans profiter de ce spectacle sans  profiter de toutes les possibilités des alpines. Au printemps, je gèle quelques fleurs de Primula dans des glacons pour ajouter au boisson, un plaisir éphémère bien sur. Alors pour activer la reminicence des Premières-Vertes, les Primula, j'en fais un collage:



posted by Majella.larochelle@gmail.com

jeudi 22 octobre 2009

mercredi 21 octobre 2009

Philosophie flora-urbaine!

Reçu du botaniste de Flora Urbana
à: http://floraurbana.blogspot.com/2009/10/vers-la-premiere-reserve-de.html

mercredi 21 octobre 2009


Vers la première Réserve de Biodiversité Urbaine!

du guérilla gardening dans le terrain vague
Le Comité des Citoyens du Mile End (Plateau Mont-Royal) a remis son document de synthèse dans le cadre de la requalification du quartier à l’attention des candidats de l’élection municipale du 1er novembre.
Le sous-comité du “Champ des Possibles” (duquel je fais partie) a dressé un cahier de charge qu’il désire voir respecté par l’arrondissement. Ce cahier contient la vision et les souhaits touchant tous les aspects de la vie des citoyens en regard du terrain vague.
Ce qui m’intéresse ici c’est l’attention portée à la biodiversité du terrain vague. Nous le nommons maintenant Champs des Possibles et dans ce blogue j’ai longtemps utilisé l’expression temporaire Maguire-Roerich. Vous trouverez donc dans le nuage de libellés dans la colonne de droite toute l’information nécessaire sur cet espace vert.

Plus bas vous trouverez donc une copie de la page traitant de la biodiversité du Champ des Possibles. Il s’agit d’un sommaire et je crois bien que nous avons produit ce qui est le premier inventaire-citoyen de la biodiversité d’un terrain vague. Bien qu’incomplet il donne une bonne idée de la situation.

Par ailleurs, trouvez ici un document détaillant ce sommaire. (Merci à Serge Bellemare pour l’hébergement du PDF). C'est probablement le premier inventaire de la biodiversité d'un terrain vague réalisé en science-citoyenne et disponible sur le Web! Wow!

Début du texte du document-synthèse:
La biodiversité urbaine
Malgré les apparences le Champs des Possibles a une riche biodiversité. C’était une gare de triage démantelée et spontanément, avec le temps, cet endroit “désert” est devenu un espace vert. Le vent, le chemin de fer, les oiseaux et les animaux (y compris les humains!) ont tous apporté des graines ici. Cet espace vert est maintenant l’habitat de nombreuses espèces. C’est un assemblage d’espèces d’ici et d’ailleurs. Comme les humains qui habitent Montréal!
Aujourd’hui la biodiversité au Champs des Possibles:
espèces végétales:
- plus de 93 espèces de 34 familles.
- dont le rare cynoglosse officinale et une nouvelle espèce pour le Québec: la verveine prostrée.
- dont 19 espèces d’arbres, et la plus grande population de noyers noirs au Québec
espèces animales:
- 18 espèces d’oiseaux
- 11 espèces de papillons
...et beaucoup d’autres espèces d’insectes, d’invertébrés et même quelques mammifères.
Tout ça dans un endroit “inintéressant”, “contaminé” et “dangereux”! Clairement il faut regarder cet endroit d’un autre oeil! Faire place à la diversité vivante en milieu urbain nécessite de l’innovation. Nous avons des idées!
Demain possible
On parle de requalifier les espaces dégradés, d’augmenter la biodiversité et les infrastructures naturelles...eh bien...commençons ici! Transformons ce terrain vague en Réserve de Biodiversité Urbaine: une première mondiale!
Pour y favoriser la biodiversité il faut diversifier sa morphologie: faire des talus et créer un plan d’eau. Faites l’habitat et les espèces le trouveront. Ce sont des processus naturels que nous pouvons aussi améliorer: la plantation de quelques espèces d’arbres fruitiers attirera plus d’oiseaux. La plantation de certaines autres espèces fera l’affaire des papillons. Osons! La section nord du Champs des Possibles peut devenir une Réserve de Biodiversité Urbaine qui s'inscrira dans un contexte géographique plus large, un élément portant d'une mosaïque reliée par un biocorridor urbain.

- 0715, Les anémones,

Voici notre belle anémone indigène au Québec! Anemone canadensis


Notre belle anémone nationale qui envahit les terrains humides, le bord des fossés. (en fleur le 15 juillet)

20-40cm, Zone 4, fleurs blanches en quantité en été.

S'accommode des sols frais et difficiles comme la glaise.
Usages: en bordure d'un étang ou ruisseau au soleil, pour masser, contenant, sol ou terrain toujours humide, résiste aux inondations
.
20-40cm
The Canada Anemone
Where it grows in th wild, in wet places or near a streams, you would not expect  to see flowers, but in June it makes a real show!
.



(test de germination le 2 novembre)





- Anemone cylindrica est un autre indigène
à graines enveloppées de ouate.





30-60cm.
Zone 1-7

Son nom vient de ses graines ouateuses réunies en un cylindre allongé, comme une chandelle,  de 1-3 pouces de hauteurs.
Floraison blanc vert en été.

S'adapte au sols pauvres, ingrats, secs,  graveleux, clairières,
Facile
.
Thimbleweed or Candleweed flower.
native perennial plant is about 1-2' tall.

Multiple stems are topped by a greenish-white flower with an elongated center resembling a thimble.

Culture:  the preference is full to partial sun, and mesic to dry conditions in a rather sandy or gritty soil.





Elle germe facilement, 3 semaines après le semis

(les semis lèvent le 12 décembre)








L'Anemone demissa fleurit en mai, bas, idéale comme plante alpine.


(en fleur le 18 mai)


. en septembre, c'est le tour aux anémones du Japon. (septembre)






L'Anemonella, indigène à l'est de l'Amérique du Nord,
fleurit en mai.









Ici, la forme 'Schoaf' est à fleur double

                                                      (le 11 mai)


.




-----------------------------------------------------
Vu au Monts Groulx sur une pierre calcaire:

Anemone parvifolia le 6 août
----------------

En Europe, Écosse et Angleterre, on met en compétition l'espèce indigène lors des expositions.


.
(la dernière image par Cliff Broker picture of a show plant: Anemonella thalictroides)
 -----------------------------------------------------------------------------------

et voici l'Anemone nemerosa de FloraCyberia.net qui colonise le sous-bois.

--------------------------------------------------------------------------------------------------------------

mardi 20 octobre 2009

-0526 Aquilegia - ancolie - columbine

 
Cette indigène arbore des fleurs éblouissantes apportant un cachet spécial dans un jardin à l'ombre
30-45cm, rouge et jaune en mai-juin
Zone: 3, mi-ombre
Sol: calcicole, drainé, frais, pH:5-8
Usages: naturaliser, plate-bande, rocaille, fleurs fraiches comestibles, écotoit extensif ombragé







Germe facilement à la température de le pièce, (17-23C) et rapidement (en dedans d'un mois), sans autre traitement.


Germe en 16 jours






==============
English

Height: 45 cm (18")
Spacing: 30 cm (12")
Location: partial shade to full shade
Flowering Time: May-June
Hardy zone: 3-8
The elegant Canadian Columbine has red and yellow flowers with short spurs. Seed heads are also ornamental.

dimanche 18 octobre 2009

Genre de jardin qu'on aime - réponse 2 - décoration et beauté

On veut des plantes également pour la décoration et la beauté:
Sous forme de panneau, écran d’intimité, jardin vertical ou mur végétal, pour un ruisseau sec, comme attrait structural en automne ou en hiver, tout simplement pour des articles de décoration: Actions de Grâces, Noêl (couronnes, ornements, l’horti-thérapie,… )pour faire des glaçons avec les fleurs, comme pot-pourri ou centre de table, la beauté indigène, en lisière ou en clairière, à l’orée, pour de la mosaïculture, un jardin sur tuteur, pour la pergola, le treillis ou une clôture

samedi 17 octobre 2009

Genre de jardin qu'on aime - réponse 1 - par goût personnel

A la question: Quel genre de jardin aimez-vous?
la première réponse est: par goût personnel
On veut des plantes pour:
pour accentuer / leur texture ou comme plante spécimen, en contenant
bac, pour leur feuillage aromatique , de couleur; bronze, rouge pourpre, d’autres couleurs ou panaché,
décoratif, grisâtre, bleu, argenté, jaune, chartreuse, pour leur légèreté; les fruits décoratifs
ou nutritifs pour les animaux, grimpant ou en massif , comme un substitut de la pelouse,
pour faire un écran en panneau végétal ou un mur vertical, pour border un ruisseau ou un étang;
pour milieu sec ou sans arrosage; comme toit végétal, en tant que plante aquatique, filtrantes
ou évaporantes, en étant attrayant toute la saison, pour un jardin de bulbes , de condiments ou
d’épices; pour se faire une cour intérieur ou un mini-jardin, pour leur feuillage; persistant
ou la floraison prolongée ou qui fleurit dès la première année, pour leur feuillage ou leur taille géante,
un jardin de graminée ou de bambous, de cactus ou succulent; comme haie ou brise-vent,
comme plante ayant de l’intérêt à l'année, comme jardin grande échelle, pour naturaliser
ou bio-diversifier,pour leur feuillage ou fleurs odorantes; pelouse fleurie ou pré alpin;
comme jardin suspendu en panier; ou en corbeille, pour un jardin mobile sur le patio,
des plantes qui requièrent aucun ou peu d’entretien, pour une rocaille ou un jardin sur rocher,
pour le rivage et les berges, de soins faciles, pour un débutant ou qui se ressème,
pour favoriser la symbiose, sa bio-dégradabilité ou le compostage; pour un talus ou fossé,
ou tout simplement comme accroche cœur

Plante alpine? c'est quoi?


ALPINES 2009 !!!

Soyez les premiers au Québec à posséder ces petits bijoux de plantes alpines. Voici quelques termes et plantes alpines en exemples.


Un mot pour expliquer les conditions et les termes relatifs aux plantes alpines.

Nous vous rappelons que nous sommes les privilégiés de plantes alpines dont vous pouvez retrouver des exemples dans l'Alpinum du jardin botanique de Montréal.

Les PLANTES ALPINES proviennent de hautes montagnes ou la végétation qui existe est naine.
IL y a donc peu d'arbres et d'arbustes et s'ils sont présents, ces plantes sont 'nanifiées',
d'où la définition de plante alpine comme une plante basse, très compacte,
 qui vivent dans des conditions sévères et très drainées tel que le gravier le permet.
http://www.mlarochelle.net/images/AL-01-alpines_pour_AUGE_ML_5.jpg  plantes alpines pour auge.



Vous trouverez dans cette liste qui suit une suggestion de plantes qui peuvent croître en AUGE.
Voici en exemple, des photos d'auges à différents stades et en différentes formes:
http://www.mlarochelle.net/images/AU-01_Auge_ML_1111px.jpg Auge - rectangle en fleur
http://www.mlarochelle.net/images/AU-02_ronde_Auge_2004_ML_1111px.jpg Auge ovale à l'automne
http://www.mlarochelle.net/images/AU-03_Auge_carre_ML.jpg Auge rectangle et grande
http://www.mlarochelle.net/images/AU-04_ronde_Auge_ML.jpg Auge ovale
http://www.mlarochelle.net/images/AU-05_Auge_carre_ML.jpg Auge  après un hiver
http://www.mlarochelle.net/images/AU-06_ronde_Auge_ML.jpg Auge ronde et petite (10 pouces) - se donne bien en cadeau
http://www.mlarochelle.net/images/AU-20_auge_CLOVIS_ML_.jpg Auge réparée selon Clovis 

Plantes pour auges: 
Acantholimon acerosum parvifolium
Acantholimon armenum
Acantholimon bracteatum capitatum (v)
Acantholimon confertiflorum
Acantholimon huetii
Acantholimon ulicinum ulicinum (v)
Aetheopappus (Centaurea) pulcherrimus
Aethionema armenum
Alchemilla alpina
Allium cernuum
Allium crispum
Allium cyaneum
Allium flavum Minum
Allium forrestii
Allium kermesinum
Allium Mount Everest
Allium oreophilum
Allium roseum v. nanum
Allium senescens montanum

Alyssum montanum Luna
Androsace albana
Androsace alpina
Androsace armeniaca
Androsace barbulata
Androsace carnea
Androsace carnea brigantiaca
Androsace chamaejasme carinata (ssp.)
Androsace delavayi
Androsace lanuginosa

Les vivaces, indigènes, de rocaille ou les plantes alpines sont cultivées en différents CONTENANTS:
des alpines parfaites pour le pot azalée
Allium schoenoprasum Alpinum
Androsace carnea brigantiaca
Androsace Millstream
Androsace victoriae
Androsace wiedermanii
Armeria maritima Vesuvius
Campanula nitida
Campanula RML
Clementsia rhodantha
Cyclamen hederifolium Album
Delphinium bicolor
Dianthus alpinus Joan's Blood
Echinacea tennesseensis
Gentiana moorcroftiana
Gentiana paradoxa
Gentiana septemfida Alba
Gentiana septemfida Suendermannii
Heteropappus hispidus arenarius (ssp)
Jovibarba globifera
Jovibarba hirta glabrescens (ssp)
Primula auricula
Pulsatilla (Anemone) vulgaris
Rhodiola imbricata       
Rhodiola integrifolia
Saxifraga camposii
Saxifraga paniculata
Sedum dasyphyllum
Sedum obtusilobum
Sedum rupicolum


À défaut de serre alpine, la COUCHE FROIDE est très utile pour protéger les alpines sensibles à la pluie en hiver et je m'en sers beaucoup pour semer en automne et ou pour abriter une plante fraîchement divisée.



.

Lorsqu'il y a beaucoup de drainage et que les DALLAGES (ici le Sedum Angelina dans les blocs de ciment servant de bordure entre un trottoir et la propriété) s'y prêtent, on insère des plantes alpines, substitut de pelouse et plantes alpines entre les pierres.

Antennaria cana
Campanula betulifolia
Erinus alpinus
Gentiana paradoxa
Lewisia pygmaea
Sedum involucratum
Sempervivum tectorum






Les ÉBOULIS, (ici la sagine sur une pente abrupte: Arenaria verna 'Aurea')



'scree' en anglais', sont des pentes de gravier, généralement sec.
Ce gravier très pauvre en sol peut contenir suffisamment de matière organique qui retient l'eau pour la plante; autrement le gravier ne contient que de l'air généralement nécessaire pour que le collet de la plante alpine ne pourrisse pas par trop d'eau et surtout en hiver.
Allium forrestii
Allium kermesinum
Allium schoenoprasum Sibiricum
Androsace alpina
Arenaria ramellata
Campanula speciosa
Chamaerhodos sp.
Coryphanta vivipara
Hypericum scabrum
Linum mucronatum ssp. armenum
Penstemon procerus
Rhodiola amabilis
Rhodiola quadrifida
Saxifraga caveana
Saxifraga churchillii
Saxifraga dinnikii
Saxifraga ferdinandi-coburgii
Saxifraga hostii
Saxifraga marginata
Saxifraga media
Saxifraga oppositifolia
Saxifraga paniculata
Saxifraga tatsienluensis
Saxifraga tombeanensis
Saxifraga tridactylites
Saxifraga urbium Variegata Aurea
Sedum dasyphyllum
Sedum ishidae
Sedum obtusilobum
Sedum sediforme



Un ENDROIT INCULTE est aussi appelé espace libre, lot vacant ou à la rigueur pelouse alpine. Cet espace est inculte pour les plantes vivaces de plate-bande autres que les plantes alpines et est  caractérisé par un sol pauvre,  graveleux, sablonneux ou aucune vivace conventionnelle serait apprécié.
Par contre, la plupart des plantes alpines ne sont pas gourmandes et se sentent à leur meilleur dans ce genre d'habitat. Il en va de même pour les plantes de xéropaysage, celles qui peuvent passer toute la saison au sec sans en être affectées.


Plusieurs plantes alpines aiment nicher dans les FISSURES ou les CREVASSES entre les rochers ou dans un muret:
Allium forrestii
Allium kermesinum
Allium schoenoprasum Sibiricum
Androsace alpina
Arenaria ramellata
Campanula speciosa
Chamaerhodos sp.
Coryphanta vivipara
Hypericum scabrum
Linum mucronatum ssp. armenum
Penstemon procerus
Rhodiola amabilis
Rhodiola quadrifida
Saxifraga caveana
Saxifraga churchillii
Saxifraga dinnikii
Saxifraga ferdinandi-coburgii
Saxifraga hostii
Saxifraga marginata
Saxifraga media
Saxifraga oppositifolia
Saxifraga paniculata
Saxifraga tatsienluensis
Saxifraga tombeanensis
Saxifraga tridactylites
Saxifraga urbium Variegata Aurea
Sedum dasyphyllum
Sedum ishidae
Sedum obtusilobum
Sedum sediforme


Le JARDIN ALPIN 


est comme une rocaille maigre, très pauvre et surtout très drainée.
Une plante de rocaille qui n'aime pas la richesse du sol et souhaiterait plus de drainage
aura une performance meilleure dans un jardin alpin.


La MORAINE est une pente de gravier, généralement sec en surface, mais ou l'eau est toujours présente sous les racines.
La moraine ressemble à l'éboulis sec, sauf que la moraine est humide en profondeur.
Ce gravier très pauvre en sol peut contenir suffisamment de matière organique qui retient l'eau pour la plante; autrement le gravier ne contient que de l'air généralement nécessaire pour que le collet de la plante alpine ne pourrisse pas par trop d'eau et surtout en hiver.
Campanula lasiocarpa
Cyananthus microphyllus
Edraianthus pumilio
Edraianthus serpyllifolius
Gentiana clusii
Gentiana freyniana
Gentiana nivalis
Gentiana septemfida
Primula algida


Le MURET sert à retenir un talus. Pourquoi ne pas l'agrémenter de plantes alpines.
Allium schoenoprasum Alpinum
Armeria maritima Vesuvius
Campanula dolomitica Hyb.
Campanula moravica
Campanula serrata
Campanula thessala
Delosperma congestum
Draba aizoides Napoleon
Dryas octopetala vestita
Eriophyllum caespitosum
Gypsophila cerastioides
Lewisia pygmaea
Minuarta setacea

Petrorhagia saxifraga
Saponaria lempergii
Saponaria sundermannii
Saxifraga haagii
Sedum pachyclados
Sempervivum tectorum
Silene dinarica
Vancouveria hexandra
Viola albanica
Viola suavis
Zauschneria californica

Le MUR VERTICAL est souvent plus 'osé' que le muret. Des lierres poussant sur un mur est un panneau vertical. Certaines plantes alpines se collent très bien sur une surface verticale.


La PELOUSE ALPINE et le PRÉ ALPIN sont comme un gazon bas, que l'on ne tonds pas, qui est agrémenté de fleurs alpines à différents temps de l'année.
Le sol caractéristique est du gravier et un peu de matière organique.
La végétation peut contenir des graminées basses qui n'on pas besoin de tonte. Vraiment le remplacement idéal du gazon.
Androsace obtusifolia
Androsace rigida
Anthyllis montana
Aster alpinus polycephalus
Campanula ledebouriana
Campanula moravica
Corydalis smithiana
Delphinium tatsiense
Dodecatheon pulchellum
Dryas octopetala vestita
Edraianthus graminifolius
Gentiana affinis
Gentiana alpina
Gentiana altorum
Gentiana atuntsiensis Alba
Gentiana kochiana
Gentiana nubigena
Gentiana parryi
Globularia repens Nana
Jovibarba sobolifera
Merendera (Colchicum) sobolifera
Penstemon nitidus
Petrorhagia saxifraga
Phyteuma orbiculare
Primula bella
Primula cuneifolia
Primula denticulata Alba
Primula secundiflora aff.
Primula sikkimensis


La ROCAILLE est l'endroit idéal pour les plantes qui aiment la présence de roches.

La ROCHE DOLOMITIQUE est une roche à base de chaux.
Certaines alpines ne peuvent que croître dans ce genre de roche.

Androsace armeniaca
Anthyllis montana
Campanula autraniana
Campanula dolomitica Hyb.
Douglasia montana
Draba aizoides Napoleon
Dryas octopetala
Dryas octopetala vestita
Edraianthus graminifolius
Gentiana angustifolia
Gentiana georgei
Gentiana occidentalis
Globularia cordifolia
Jovibarba sobolifera
Linum extraaxillare
Mertensia viridis velutina (ssp)
Penstemon nitidus
Phyteuma sieberii
Primula parryi
Primula spectabilis
Rosularia aizoon       
Rosularia globulariifolia
Saxifraga caesia
Saxifraga callosa
Saxifraga camposii
Saxifraga globulifera
Saxifraga granulata granulata (ssp)
Saxifraga haagii
Saxifraga mutata

Créer un RUISSEAU SEC consiste à planter comme dans un lit de roches ou la rivière s'est retirée.



La SERRE ALPINE

est un serre ou la température est entre -5C et +5C en hiver, avec de l'ombrage en été. On y garde nos spécimens rares qui ne prennent pas le froid extrême.

Le TUF


ou tufa en anglais comme en français, est une pierre poreuse fait de débris végétaux, d'air et de minéraux. Certaines plantes alpines se plaisent dans ces conditions.
Campanula tomassiniana
Campanula trachyphylla
Campanula waldsteiniana
Coryphanta vivipara
Dianthus arenarius
Dryas octopetala
Linum mucronatum ssp. armenum
Paraquilegia grandiflora
Paraquilegia microphylla
Primula amethystina
Pyrethrum (Chrysanthemum) tatsienense
Rhodiola quadrifida
Saxifraga churchillii
Saxifraga dinnikii
Saxifraga globulifera
Saxifraga hostii
Saxifraga porophylla porophylla (ssp.)
Saxifraga spruneri deorum
Sedum obtusilobum

Le XEROPAYSAGE est l'art de cultiver des plantes, sans entretien et arrosage.
Les plantes choisies pour le xéropaysage peuvent passer à travers une canicule sans 'haleter'.
Anthyllis montana
Arenaria kingii
Campanula tubulosa
Campanula waldsteiniana
Echinacea tennesseensis
Globularia cordifolia
Gypsophila cerastioides
Hemiphragma heterophyllum
Linum extraaxillare
Linum mucronatum ssp. armenum
Minuarta kashmirica
Onosma stellulata
Penstemon alpinus
Penstemon hirsutus Pygmaeus
Penstemon procerus
Saxifraga caesia
Saxifraga churchillii
Saxifraga cochlearis Major
Sedum brevifolium
Sedum dasyphyllum
Sedum involucratum
Sedum pachyclados
Sempervivum montanum stiriacum (ssp.)
Sempervivum tectorum
Townsendia parryi
Townsendia rothrockii
Zauschneria californica


Bien sur, il y a d'autres conditions dans lesquelles on cultive les alpines, dont le banc de sable, sujet que j'élaborerai dans le futur!

Plantes médicinales: culture, récolte, transformation

Lu dans le forum www.jardinage.net:
Y'a-t-il ici des gens qui s'intéressent aux plantes médicinales ?
Amateurs, experts, ou juste curieux concerné ?
.... et mon grain de sel:

'les plantes médicinales' c'est très complexe
il y a celles de la médecine conventionnelle: Ex le saule pour l'aspirine
il y a celles de la Naturopathie: le millepertuis
et il y a celles des médecines alternatives: hémopathie, fleurs de Bach, etc...

et les plantes neutraceutiques sont les plantes de notre diète quotidienne et qui sont bonnes pour notre santé: bleuets, petit fruits, légumes verts, etc..
il y a celles qui nous viennent des amérindiens: breuvages, substitut de sucre, de miel, etc ..


bien sur tout et chacun a sa définition des plantes médicinales

Il y a aussi les plantes qui servent à la pharmacie pour différentes raisons
aider à la santé: cosmétiques,
etc

et il y a les plantes à fins industrielles: mille et un emplois: habillement, art, panier, teinture, herbicide, insecticide, etc ...

Je travaille encore sur ce projet de classification et d'usages chaque hiver depuis 2001
et je souhaite rendre disponible au public ma base de données sur internet avant l'an 2010.

Des lectures:
Plantes sauvages médicinales, Anny Schneider
La pharmacie verte, Anny Schneider
Le guide santé de votre armoire aux herbes, Danièle Laberge
Mon herbier de santé, Maurice Mésségué
C'est la nature qui a raison, Maurice Mésségué
La santé à la pharmacie du bon Dieu, Maria Treben

bon jardinage

jeudi 15 octobre 2009

Quel genre de jardin aimez-vous?

Mon intérêt est la plante vivace. Voici donc mon sondage, qui a déjà paru ailleurs, question de connaître les motivations des jardiniers et de présenter les miennes!
--------------
Dans nos choix de l'utilisation des plantes vivaces dans notre jardin,
chacun de nous a des idées précises sur les buts qu’une plante vivace doit nous fournir.
Des fois, on achète sur l’impulsion du moment : les catalogues nous suggèrent ces sortes comme ‘accroche cœur’.

Bien sur, il y a le ‘collectionneur’ avec son méli-mélo de plantes rares auxquelles sont rattachées des étiquettes de noms alignées comme dans un cimetière.

Pour d’autres personnes, le but ou les buts – certains achètent sans but précis- sont différents : (mentionnons) pour le ‘jardin alpin’, un style de jardin ‘ancien’ (plantes de nos grands-mères), ‘jardin aquatique’ ou en ‘bordure’ soit d’un plan d’eau ou d’une entrée, des vivaces à couleur ou feuillage ‘d’automne’,
Des vivaces pour faire un paysage miniature en ‘auge’, des bulbes plantés à l’automne pour floraison printanière ou des ‘bulbes’ pour floraison estivale.

Il y en a pour tous les goûts : vivaces envahissantes ou sans entretien pour placer au ‘chalet’, des vivaces pour les ‘contenants’, gros bacs ou corbeille suspendue, faire un ‘couvre-sol’ dans les endroits difficiles, désirer voir un ‘tapis’ de vivaces ou bien laisser courir une vivaces entre les ‘dallages’, des plantes pour ‘pente’ raide, ‘talus’, ‘éboulis’ (amas de gravier pierreux) sec ou moraine (gravier humide). On peut placer certaines vivaces dans les ‘fissures’, ‘crevasses’, ‘niche’ ou ‘couronne de muret’, voire entre les pierres de muret.
Il y a quelques années, j’ai fait un jardin dans le ‘sable’ et cela fonctionne.
Les vivaces basses servent souvent dans la ‘rocaille’ et comme couvre-sol pour un ‘substitut’ de pelouse.

Il y en pour tout le monde. Les enfants voudront avoir des plantes faciles dans la cour ‘d’école’ ou bien une vivace ‘géante’; ces vivaces doivent être ‘vigoureuse’, voire ‘envahissante’.

Chez le nez ou le palais fin, il regardera pour une fleur ‘odorante’, un ‘feuillage’ ‘aromatique’, des fleurs ‘comestibles’ ( de plus en plus offerts dans les B&B), pour ses ‘fruits’, sans mentionner qu’il existe des vivaces mellifères. N’oublions pas les ‘herbes aromatiques’ vivaces.

Moi j’aime le feuillage ‘coloré’, le bleu, le jaune, le ‘panaché. Maintenant on fait des jardins de ‘lumière’ par le feuillage d’Heuchère ou le soir par des plantes qui ne fleurissent que ‘le soir’. Même verte, le feuillage de certains Rodgersia est décoratif par sa grandeur, forme ou ‘texture’

Il y a toute sorte de jardinier : je connais des gens qui ne connaissent pas le nom de la vivace, mais qui entrent dans la maison des ‘fleurs coupées fraîches’
Ou pour faire des ‘fleurs séchées’.

Si vous possédez un boisé, il y a les vivaces de ‘sous-bois’, un jardin de ‘fougère’, de ‘mousse’, un jardin d’ombre dense ou tout simplement un jardin ‘d’indigènes’.

Pour un ‘fossé’, il y a des vivaces qui aiment avoir les pieds dans l’eau.
Pour toutes sortes d’espace d’une propriété ou sorte de terrain, on y trouve son compte, vivaces pour ‘lot vacant’, pour un ‘pré fleuri’, pour la lande comme disent les francais, pour la taïga au grand Nord. C’est l’occasion de ‘naturaliser’, de faire de la ‘restauration’ d’endroit sec ou sur les ‘berges’ ou ‘rivages’. Notre ‘pré fleuri’ d’ici est l’équivalent à de la ‘pelouse alpine’ dans les Alpes, quoique cette dernière est faisable dans nos Laurentides.

J’aime aussi le feuillage ‘persistant’, la vivaces pour ses ‘fruits’ de couleur ou à ‘sécher’, les ‘graminées’ en particulier, les vignes et les ‘grimpantes’, les vivaces ‘massives’ qui servent ‘d’écran’, voire de ‘haie’. Il y a aussi les vivaces sur ‘tuteur’, pour ‘pergola’, ‘clôture’, etc…

Certaines vivaces sont tellement particulières, grosses ou différentes qu’on les emploient comme ‘spécimen’, centre d’attraction. Si elles sont de taille appropriée et que l’on aime leur effet on peut les ‘masser’ en groupe de 3, 5, 12 ou plus, sinon on les emploie en ‘plate-bande’ de style français, anglais, québécois? Ou autre.

Aux 2 extrêmes de situations, on retrouve les vivaces de ‘tourbière’ et les vivaces d’endroits secs : le ‘toit végétal’, les vivaces de ‘xéropaysage’
(endroits très très sec)

Pour la cuisine, il y a des vivaces dont les parties de la plante sont comestibles, ‘médical’ ou ‘nutraceutique’, des vivaces à ‘breuvage’, …

L’etnobotanique nous a fait apprendre que des plantes vivaces sont utilisées
Dans un rituel soit ‘culturel’, ‘religieux’ ou pour faire de ‘l’artisanat’ par une confection d’objet ou la teinture…

Pour ma part, j’essaie de connaître les vivaces qui sont ‘toxiques’, question de faire attention et d’expérimenter avec les plates ‘horti-thérapeutiques’ : en effet, la senteur de la lavande est connue pour aider à la mémoire et juste le fait de faire des activités dans les centres pour personnes âgées ou dés habilitées, je peux me servir ‘d’une feuille séchée’, d’une branche fleurie, de fruits verts ou secs pour faire un centre de table, un bouquet une carte de souhait, une décoration au mur, etc etc …

À part ces ‘usages’ de la vivaces, quand on les choisit, on doit penser à leur environnement :
- dans quel sol la vivace pousse, la rapidité de croissance
- si elle résiste au vent, au climat, aux chevreuils, limaces…
- si elle attire les oiseaux, abeilles, …
- la couleur de la fleur, le temps qu’elle fleurira
-
« « « cet exercice de connaître les vivaces, je dois le faire à tous les ans,
question de mieux répondre à la demande, dans mes descriptions de mon catalogue, pour aider les amateurs de vivaces à choisir la plante appropriée aux besoins.

°°° Cette intervention n’est pas exhaustive et toute suggestion est bienvenu

lundi 12 octobre 2009

-0518

Ne manquez pas mon album appelé Alpinum prise IV.



Des plantes alpines en fleur le 18 mai, au jardin botanique de Montréal et chez moi.


dimanche 11 octobre 2009

CREDDO: invitation à tous

Le CREDDO travaille pour vous et je vous invite à leur page d'accueil: www.creddo.ca

 

Sa mission

Promouvoir la préservation et l'amélioration de l'environnement ainsi que la conservation des ressources naturelles dans une perspective de développement durable.


Ses objectifs

  • Susciter un développement planifié qui permettra aux générations futures de bénéficier d'une qualité de vie et d'un environnement meilleur qu'aux observations actuelles.
  • Développer une vision régionale de l'environnement en favorisant la concertation des intervenants régionaux.
  • Initier une multiplication des efforts en sensibilisant la population et en incitant les personnes déjà au fait des problématiques de l'Outaouais à se regrouper dans le but de couvrir d'avantage de dossiers locaux tels que la protection d'écosystèmes particuliers, l'aménagement des rives, l'animation en classe, la sensibilisation ponctuelle.
  • Diriger des projets concrets de sensibilisation et d'éducation.
  • Contribuer au mieux-être de la population de l'Outaouais!

Le Regroupement National des CRE du Québec

Pointe aux caryers

Je suis allé visiter les rivages de l'Outaouais à Aylmer, à la Pointes-aux-Caryers. Les anglais appellent cet endroit 'Hickory Point' parce qu'on y trouve entre 50 et 60 caryers ovales.

Beaucoup de spécimens sont des vieillards en pleine forme.


Mais...


On peut voir quelques spécimens morts, environ 5°%, mais on peut voir des branches et des écorces enlevées par les 'faiseurs de feux le soir sur la rive'.

Le diamètre des arbres de cette population 'rare' varie entre 10 et 60 cm. On y voit une régénération par le semis et beaucoup de noix ouvertes par les écureuils.

Comme intendance, pour arrêter le dépérissement, je suggère les moyens suivants:
1- obtenir du un statut privilégié de réserve écologique protégé par la loi

2- restreindre l'accès à l'endroit pour des fins récréatives et surtout pour faire des feux de rivages ou de 'fumages'.

3- demander à la ville de Gatineau de prendre les mesures pour protéger cette population unique de caryers, le caryer ovale étant une plante menacée protégée par une loi provinciale.

4- ne permettre aucune construction ou développement domiciliaire à cet endroit, une zone de 1-2 acres.

Vos commentaires sont bienvenues à majella.larochelle@gmail.com

samedi 10 octobre 2009

Alpinum prise II

.
Même à la mi-octobre, les plantes cultivées dans le sable sont en forme!



Le nom??? je ne peux pas le prononcer: Dictyolimon_macrorrhabdos, toujours avec ce beau feuillage en tout temps...




lui aussi avec un feuillage permanent... pour l'ombre ou avec un peu de soleil, elle mérite bien son nom: Mitchella repens... wooowww, fleurs blanches frangées et rosées en juin, il faut vraiment oser pour s'habiller comme ça!!!
et ses fruits ont le goût du thé des bois...

François Gros d'Aillon a écrit une belle page à son sujet et quelles belles photos!

Les Sedums:



 ici le Sedum brevifolium, dans un creux de roche, avec un paillis de roche sous le feuillage.
Et quel beau feuillage bleu persistant!




le Sedum Matrona ne rouspète vraiment pas quand on lui donne une diète spartitienne. Au contraire, il présente des tons de couleurs qu'on ne voit pas en culture riche.

 


Le Bleu des Bleus c'est vraiment le Sedum pachyclados, et cela toute l'année. Un jour je l'inscrirai à la Grande Parade costumée.

Finalement la Gloire d'Octobre, c'est



c'est le Sedum sieboldii qui est la vedette au moment ou les érables à sucre se dépouillent de leur ramage jaune orangé.


Le compost à l'intérieur: vermicompostage

.
Voici un vidéo bien fait!

mercredi 7 octobre 2009

Alpinum prise I

.
Voici un apercu des plantes de mon jardin alpin, toutes cultivées dans le sable: alpinum prise I
dans le sable = pas de mauvaise herbe 


mardi 6 octobre 2009

-1006 en fleur et en paysage

Voici une série de 170 photos de paysage et de fleurs d'automne
http://www.facebook.com/home.php#/photo.php?pid=3674009&id=52948467914
venant de France, au carrefour des amateurs de jardins,
ce qui ne veut pas dire qu'on ne peut pas imiter leur charme.

-0710 en fleur

La trientale boréale, est une plante très nordique, qui arpente les terrains humiques en Zone 1 à 5, au soleil ou à l'ombre











Le Triglochin maritime se perche sur les petits ilots de tourbes ou sur les écueils en bord de rivages.







Les atocas, canneberges, sont de la famille du bleuet, un Vaccinium

à fleurs d'un rose éclatant au centre rouge vif.




- Partout ou l'on regarde, il y a une plante florissant comme la rhinanthe qui pointe son nez vers le haut

Toutes ces plantes peuvent servir dans un terrain acide, tourbeux, avec de l'ombre en Zone 1 ou 2 jusqu'à 5
Tentez-votre chance car ces braves colonisent un terrain inculte!

-

lundi 5 octobre 2009

-0707 en fleur

 Les petasites




- Appelée grasette, le Pinguicule est hors de l'ordinaire, pour le terrain humide et acide, ici à coté du bouleau
nain glanduleux, jusqu'en Zone 2; chez moi, il fleurit en juillet et refleurit plus tard.























 _
- dans les fens maritimes une primevère passagère,  surement la Primula egaliksense, Zone 2


-
et dans les arbusteraies du Grand Nord, on découvre les saules tapissants, nains voire nanos


probablement Salix arctophila, S. argyrophila, S. glauca et bien d'autres saules nains, tous se cultivant facilement en Zone 2 à 5.


--

dimanche 4 octobre 2009

-0704 en fleur

Le Hosta 'Serena', nouvel hybride à grande fleur et feuillage bleuté





















le Sedum obtusifolium


à fleur rose, cultivée ici dans un banc de sable

-