samedi 31 octobre 2009

Souvenirs d'alpines en 2009



(Ce blogue n'a pas pour but d'importuner personne et encore moins mes amis et connaissances; donc, si vous le recevez par Google, Facebook ou Netlog, ceci est indépendant de ma volonté. Vous devez donc vous désincrire vous-mêmes, ce que je ferais si j'en avais la possibilité)


La Gentiana acaulis est la première des Gentilles-Anne à fleurir au printemps.




Gentiana asclepiadea, la gentiane à feuille de saule vient clore la saison en septembre et octobre.

L'aster alpin, assez bas a une floraison tôt et abondante.Il a aussi la qualité de pousser dans tous les genres de sol, drainé bien sur.




On  peut utiliser notre oxalide indigène dans une situation d'ombre et de sol acide.

Quoique le Phuopsis stylosa ne soit pas nécessairement une plante de l'étage alpin, j'aime le placer dans un endroit pauvre et graveleux en plein soleil au jardin alpin. Il vous produira ces fleurs vraiment spéciales.



La Pulsatilla lutea est la seule espèce d'un jaune pur, en fleur tôt au printemps.

La rhodiole, Rhodiola rosea ou Sedum roseum, est une plante connue partout de l'Europe  au Japon ou elle rempli des besoins médicinaux et comestibles. On la rencontre aussi en Amérique.
Chez moi elle s'habille de 'frisottes' sur la couronne de ses feuilles.





Un des Saxifrage qui me charme chaque été est le Saxifraga 'London's Pride'
 


Moins connu parmi les Sedum est le S. telephium dont le nom de genre remplace de plus en plus les cultivars de Sedum spectabile. L'espèce présentée et l'ancêtre de beaucoup de cultivars; une autre plante patrimoniale utilisée depuis les débuts de l'humanité.



On ne peut terminé sans profiter de ce spectacle sans  profiter de toutes les possibilités des alpines. Au printemps, je gèle quelques fleurs de Primula dans des glacons pour ajouter au boisson, un plaisir éphémère bien sur. Alors pour activer la reminicence des Premières-Vertes, les Primula, j'en fais un collage:



posted by Majella.larochelle@gmail.com

1 commentaire: