dimanche 11 octobre 2009

Pointe aux caryers

Je suis allé visiter les rivages de l'Outaouais à Aylmer, à la Pointes-aux-Caryers. Les anglais appellent cet endroit 'Hickory Point' parce qu'on y trouve entre 50 et 60 caryers ovales.

Beaucoup de spécimens sont des vieillards en pleine forme.


Mais...


On peut voir quelques spécimens morts, environ 5°%, mais on peut voir des branches et des écorces enlevées par les 'faiseurs de feux le soir sur la rive'.

Le diamètre des arbres de cette population 'rare' varie entre 10 et 60 cm. On y voit une régénération par le semis et beaucoup de noix ouvertes par les écureuils.

Comme intendance, pour arrêter le dépérissement, je suggère les moyens suivants:
1- obtenir du un statut privilégié de réserve écologique protégé par la loi

2- restreindre l'accès à l'endroit pour des fins récréatives et surtout pour faire des feux de rivages ou de 'fumages'.

3- demander à la ville de Gatineau de prendre les mesures pour protéger cette population unique de caryers, le caryer ovale étant une plante menacée protégée par une loi provinciale.

4- ne permettre aucune construction ou développement domiciliaire à cet endroit, une zone de 1-2 acres.

Vos commentaires sont bienvenues à majella.larochelle@gmail.com

1 commentaire:

  1. Bonjour M.Larochelle , félicitations pour votre blogue.

    Les caryers ovales sont parmi mes arbres coup de coeur. Nous en avons plantés plus d'une soixantaine de noix dans divers boisé du Mt-Royal. Ces noix ont été prise à St-Jean-sur-Richelieu dans un quartier où le développement a laissé plus de 50 caryers ovales sur les terrains des résidences. C'est exceptionnel !

    RépondreEffacer